PORTAIL DES FRANCO-POLONAIS DES HAUTS-DE-FRANCE RENCONTRE DE LA POLONIA DE FRANCE
"

Patrimoine

Eglises, stèles & monuments

Culture
Promotion de la culture polonaise

Tradition & Modernité

Préserver, Transmettre, Découvrir, Partager

PAPRYKARZ SZCZECIŃSKI

30/09/2021
PAPRYKARZ SZCZECIŃSKI

   Szczecin est une ville assez spécifique en matière de cuisine locale. L'histoire a fait disparaître les plats traditionnels avec le départ de ses habitants d'avant-guerre... Avec l’arrivée après-guerre de nouveaux habitants venant de différentes régions de Pologne et même des Confins orientaux (Kresy), la cuisine s’est énormément diversifiée !

   Mais, il y a aussi des plats et des produits qui sont apparus à Szczecin au cours des dernières décennies et qui sont de plus en plus souvent traités comme la “vitrine” culinaire de la ville. Ainsi, le “paprykarz szczeciński”.

 

   Pour la pêche hauturière polonaise, sa période dorée, ce furent les années 1960. L’entreprise “Gryf” pêchait alors dans le monde entier. Elle a été le précurseur de la pêche au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest. La première conserve polonaise à base de poisson africain (principalement du pagre) est sortie d’usine à Szczecin en 1963. En 1967, le célèbre “paprykarz szczeciński” sera créé. Il va conquérir le marché polonais et sera même exporté sur plusieurs continents…

   Le paprykarz - c’est évident pour tout Polonais - vient de Szczecin. En fait, la recette a été créée par “Gryf” afin d'utiliser les déchets générés lors du portionnement des blocs de chair de poisson surgelé. Inspiré d’un plat africain, le paprykarz fabriqué à l'origine à partir de chair de poissons pêchés le long des côtes africaines, se caractérisait par un goût exotique et épicé. Il est vrai, quand arriva l’époque de la crise en République populaire de Pologne, le produit a commencé à être délaissé, ne respectant vraisemblablement plus les normes initiales… Cependant, il est toujours resté la marque de fabrique de Szczecin. Aujourd’hui - l’appellation n’étant pas protégée - d'autres villes ont repris sa production.

   Nota : Depuis décembre 2010, le “paprykarz szczeciński” est inscrit sur la liste des produits traditionnels polonais.

En voici une recette parmi d’autres :

Ingrédients

Pour 1800 g de paprykarz

2 maquereaux fumés* - 400 g une fois nettoyés

200 g de riz (basmati)

25 cl de court-bouillon de légumes

3 oignons moyens - 440 g

2 carottes moyennes - 250 g

6 cuillers à soupe d’huile végétale

5 cuillers à soupe de concentré de tomate

3 cuillers à soupe de piment doux

1 cuiller à café de piment fort

½ cuiller à café de sel et ½ cuiller à café de poivre

*On peut aussi utiliser d’autres poissons fumés, mélanger différents poissons ou même n’utiliser que du poisson frais (cabillaud) ou moitié-moitié poissons fumés et poissons frais.

Préparation

Enlevez la peau et les arêtes du poisson en ne laissant que la chair.

Faites bouillir le riz dans de l'eau salée selon les instructions sur l'emballage.

Préchauffez une grande poêle (wok) ou une large casserole. Versez toute l'huile. Épluchez les oignons, hachez-les finement et faites-les revenir dans l'huile à puissance moyenne en les remuant de temps en temps. Après 15 min, ajoutez les carottes épluchées et râpées à gros grains.

*Si vous ajoutez du poisson frais, coupez-le en petits morceaux et placez-le dans le récipient avec les carottes.

Versez le verre de bouillon de légumes dans la poêle. Mélangez le tout, couvrez et faites cuire à feu moyen jusqu'à ce que la carotte soit tendre, soit environ 15 min. Retirez le récipient du brûleur.

Ajoutez le riz cuit égoutté (à vous de voir si vous utilisez tout le riz ou non), la chair de poisson fumée finement émiettée et les épices. Mélangez le tout soigneusement et faites chauffer environ 4 min en ajoutant le concentré de tomate vers la fin.

Après avoir mélangé le paprikarz, vérifiez son goût. Si ça ne vous semble pas assez relevé, ajoutez plus de sel ou de poivre, par exemple.

Le plat est maintenant prêt. Il peut être servi chaud avec du pain ou conservé au réfrigérateur et utilisé comme pâte à sandwichs que vous pouvez décorer de persil ou de coriandre, par exemple.

 

Smacznego!