"

La petite princesse polonaise - Aushopping Noyelles-Godault

09/11/2022 au 19/11/2022
La petite princesse polonaise - Aushopping Noyelles-Godault

Noyelles-Godault (62) - Aushopping Noyelles-Godault

Une jolie petite princesse nous apprend la Pologne, la Polonia et … le polonais !

Les éditions NordAvril enrichissent régulièrement leur collection consacrée à la Polonia (la diaspora polonaise). Cette fois, le nouveau livre s’adresse aux enfants, aux petits car il peut leur être lu par les parents et grands-parents le soir, à l’écart des écrans, aux plus grands qui savent lire, aux adultes qui y retrouveront avec plaisir des souvenirs familiaux et l’évocation
de quelques-unes des richesses culturelles de la Pologne.
C’est un bijou, fort bien écrit par Anne-Marie Wisniewski, professeur des écoles, et magnifiquement illustré par Joanna Swiatek. « La petite princesse polonaise. Mała polska księżniczka ». 98 pages. 15 euros. À commander à www.nordavril.com

On sent que l’auteur est pédagogue : histoire agréable à lire, même par des adultes non polonisants. Et cette idée, extraordinaire dans la littérature pour les enfants et pour la jeunesse, de placer en parfait vis-à-vis l’histoire dans les deux langues (page de gauche en français, page de droite en polonais) en fait un excellent outil pour l’apprentissage du polonais. Passer d’une langue à l’autre d’un seul regard, non pas sur un manuel ennuyeux, mais pour lire une belle histoire, est une bonne méthode ! Moi-même, elle me permet de réviser !

L’illustratrice a du talent, c’est une artiste très polonaise dans son expression. La couverture, les pages de garde en font un livre de collection. Les dessins sont des tableaux : pages 18 et 19 : le puits de mine, le terril, Narodowiec, la petite princesse et sa babcia attendrie ; pages 44 et 45 : le mariage polonais devant la chapelle ; etc. Et, en prime, deux pages à colorier.
Évidemment, il n’est pas question d’y aborder les difficultés de la vie ouvrière, les problèmes de racisme et d’intégration, les conflits et les combats. Pourtant, viendra naturellement le temps où les enfants curieux et intelligents (ils le sont tous) poseront d’autres questions. La « chute » du livre ouvre la voie à la réflexion : page 96 :« Comme le disait Jean-Paul II, ajoute Stefan : N’ayez pas peur ! De quoi faut-il ne pas avoir peur ? Avant tout de connaître la vérité sur nous-mêmes ». Fêtons cela, dit Mamie. Champagne ! Et vodka ! précise Stefan.


Je ne suis pas sûr que la vodka facilite l’apprentissage de la pensée, mais je suis certain que la connaissance de nos racines et de nous-mêmes est indispensable pour nous situer, qu’elle aide à nous construire et à évoluer, qu’elle nous offre des instants d’émotion et de bonheur.

Coupe du monde de football : match France-Pologne, la Polonia à l'honneur, voir "Brèves du Collectif" - Le Collectif Polonia rencontre les autorités, voir "Nos démarches"
Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies