PORTAIL DES FRANCO-POLONAIS DES HAUTS-DE-FRANCE RENCONTRE DE LA POLONIA DE FRANCE
"

Patrimoine

Eglises, stèles & monuments

Culture
Promotion de la culture polonaise

Tradition & Modernité

Préserver, Transmettre, Découvrir, Partager

SZCZECIN

30/09/2021
SZCZECIN

   Szczecin a une histoire parmi les plus colorées d'Europe. Par le passé, cette ville a appartenu aux Polonais, aux Prussiens, aux Danois, aux Suédois et aux Allemands jusqu'en 1945 où les Allemands, majoritaires depuis sept siècles, en sont expulsés et remplacés par des Polonais venus principalement des territoires de la partie de l’Ukraine auparavant polonaise. Durant quelques années, la RDA gardera cependant l’espoir de voir la ville redevenir allemande… jusqu’en juillet 1959 quand Nikita Khrouchtchev, en visite à Szczecin, assurera publiquement que la ville resterait polonaise pour toujours !

*Comme vous le savez, après la Deuxième Guerre mondiale, les frontières de la Pologne se sont déplacées d’est en ouest. Le pays perd ses territoires orientaux et regagne des territoires occidentaux que les Polonais appellent à l’époque de la République populaire de Pologne : „Ziemie Odzyskane” - les territoires recouvrés. Vous imaginez ce que cela a produit comme dramatiques déplacements de population.

 

   La ville est aujourd’hui un centre économique, scientifique et culturel dont l’importance touristique ne cesse de croître. C’est la septième plus grande ville de Pologne (un peu plus de 400 000 habitants), le chef-lieu de la voïvodie de Poméranie-Occidentale ainsi que la troisième plus grande ville portuaire du pays.

C’est là que se croisent depuis des siècles les routes unissant l’Europe occidentale à l’Europe orientale et la Scandinavie à l’Europe méridionale.

   Bien que l’ancien aspect de la ville ait changé, elle continue de plaire par la beauté de son architecture art nouveau, aussi a-t-elle beaucoup à montrer aux visiteurs.

 

   Szczecin est donc une ville avec une histoire passionnante et beaucoup d’attractions touristiques. Au milieu du 8e siècle, les Slaves bâtirent une forteresse sur la colline où se trouve aujourd’hui le château et, deux siècles plus tard, à son pied, un village slave. Aujourd’hui s’y trouve le Château des Ducs de Poméranie - la plus grande résidence de la Renaissance en Europe du Nord et le centre principal de la vie culturelle. Par le passé, il fut la résidence des Griffons - la dynastie régnant sur le duché de Poméranie du XIIe siècle à 1637. Celle-ci doit son nom à son blason représentant un griffon, animal fabuleux à tête d'aigle et au corps de lion, armé de serres puissantes. Ce château fut agrandi et remodelé à maintes reprises. Durement touché pendant la dernière guerre, il a été reconstruit dans le style Renaissance, tel qu’il était à la fin du XVIe siècle.

   Une exposition permanente consacrée à l’histoire du château comprend six extraordinaires sarcophages des princes de Poméranie. On peut monter au sommet de la tour du château pour admirer une impressionnante vue d’ensemble sur la ville. Aujourd’hui, le château accueille un auditorium symphonique, un restaurant et le musée du château. Y sont organisés de nombreux événements culturels : expositions, concerts, activités éducatives, ateliers, conférences, événements populaires en plein air, etc. Il est également aujourd’hui le siège du maréchal de la voïvodie de Poméranie-Occidentale.

 

   Les touristes en voyage à Szczecin peuvent visiter les lieux les plus intéressants en suivant, depuis 1993, le Sentier Touristique de la Ville (une ligne rouge discontinue) qui va de la Gare Centrale à travers la vieille ville et ses environs. Le sentier passe à côté des bâtiments gothiques les plus intéressants, dont :

 

†La cathédrale Saint-Jacques-Apôtre : L’église date du XIIe siècle. Tout au long de son histoire, constructions et destructions se sont alternées. Au XIIIe siècle, elle avait la forme d'une basilique gothique à trois nefs, sans contreforts, mais avec le temps furent élevés les collatéraux. Suite à la Réforme, en 1534 elle est passée au culte luthérien.

À l'intérieur de la cathédrale, il y a un chancel avec un autel et des bas-reliefs en laiton. Il y a aussi un triptyque du XIVe siècle et un crucifix de la charnière XVe-XVIe siècles. La cathédrale compte 19 chapelles, dont la chapelle de Notre-Dame de Częstochowa de style néo-gothique, la chapelle baptismale avec un triptyque du XVIe siècle et la chapelle du Saint-Sacrement avec un bel autel de la fin du XIVe siècle.

En 2008, fut entreprise la construction de nouvelles grandes orgues. Avec une caractéristique de construction intéressante de l'instrument : sa partie principale, pesant environ 30 tonnes, est suspendue au-dessus de la nef sans étayement. Son contrepoids, c’est la construction située au fond du chœur. L'instrument mesure 10 m de haut, possède 66 registres et se compose de 4743 tuyaux allant de 11 mm à 10 m de haut.

La même année, la tour de l'église a également été reconstruite, lui redonnant son aspect d'origine. À son sommet, une terrasse d'observation est accessible aux touristes toute l'année. Après la reconstruction de la tour, la cathédrale mesure 110,18 m et est devenue le deuxième plus haut bâtiment de Szczecin et la deuxième plus haute église de Pologne après la basilique de Licheń.

Le sanctuaire fait partie de la Route européenne du Gothique en brique.

 

†La partie la plus représentative et la plus visitée de la ville, un symbole de sa connexion avec la mer, ce sont les Remparts de Boleslas 1er le Vaillant (Wały Chrobrego), l’un des plus beaux belvédères - points de vue panoramique - d'Europe, à partir duquel vous pourrez observer un vaste panorama sur l'Oder et sur le port. Les digues mesurent 500 m de long et se trouvent à 19 m au-dessus de la rive du fleuve.

Dans la partie supérieure des Wały Chrobrego sont situés le siège de l'Académie maritime, le bâtiment qui abrite le théâtre „Współczesny” (Contemporain), le Musée national et le siège de la voïvodie de Poméranie-Occidentale, un complexe de bâtiments néo-Renaissance construit dans les années 1906-1911, toujours aujourd’hui les plus représentatifs de la ville de Szczecin. C’est là que le 30 avril 1945, à 8 h 15 du matin, aura pour la première fois été déployé le drapeau polonais.

Le bâtiment central principal se compose de cinq ailes, avec deux cours rectangulaires à l'intérieur. Il comporte deux tours d'environ 60 m de haut. Celle du sud est surmontée d'une coupole avec la figure d'un marin posé sur une ancre. Jusqu'à la dernière guerre, celle du nord était utilisée pour afficher des panneaux de navigation et une boule tombant à midi signalait aux équipages des navires dans le port qu’il était exactement midi.

C’est justement ici qu’ont lieu tous les ans des rencontres de voiliers. Ainsi durant l’été, ont lieu les Journées de la Mer, le plus grand évènement de Szczecin. De plus, en 2017 la ville a connu la finale des Tall Ships Races (des courses internationales de voiliers écoles) qui a vu la participation de 7000 marins venus de 18 pays sur 91 voiliers. Lors de toutes ces manifestations, vous pensez bien que les nombreux cafés et pubs de la ville sont pris d’assaut ! Et en 2021, après une pause de quatre ans, Szczecin va de nouveau accueillir la régate finale des Tall Ships Races. Après avoir suivi avec impatience les courses des voiliers les plus grands et les plus rapides du monde entier, nous célébrerons ensuite leurs exploits avec les équipages.

 

†Au centre du complexe des „Wały Chrobrego” est situé le Musée national (Muzeum Narodowe). Construit dans les années 1907-1913, il abrita jusqu’à la Seconde Guerre mondiale le musée de la ville. Aujourd’hui, c’est un musée classique comportant plusieurs sections qui prend soin sur plus de 150 000 objets, dont des œuvres d'art ancien et d’art moderne, des monuments archéologiques, nautologiques et ethnographiques, ainsi que des objets numismatiques de valeur. Il abrite également la plus grande collection en Pologne de témoignages sur la culture matérielle de pays non européens (Afrique, Amérique, Océanie). Dans un esprit de dialogue multiculturel et transfrontalier, il construit l'identité régionale, nationale et européenne de l’identité de la Poméranie occidentale et de ses habitants.

 

†Non loin de là, érigé sur le site de la Konzerthaus d’avant-guerre, le nouveau siège (depuis 2014) de la Philharmonie de Szczecin est l'un des bâtiments les plus modernes de Pologne. Il est déjà devenu une icône architecturale contemporaine, se distinguant par un corps en flèche extrêmement original, conçu par des architectes espagnols du studio Barozzi Veiga de Barcelone. Il a notamment reçu en 2015 le Prix de l’Union européenne pour l’architecture contemporaine Mies van der Rohe. Le caractère innovant du bâtiment ne se limite pas à sa partie visuelle - la Philharmonie est également un centre d'art interdisciplinaire et une institution culturelle multifonctionnelle.

L'intérieur de la salle philharmonique s'étend sur plus de 12 000 m2, répartis sur quatre étages, qui comprennent, entre autres : une salle symphonique (953 places) à la parfaite acoustique, une salle de musique de chambre - perle acoustique (192 places), des salles de répétition, un magasin de musique, un café et un foyer spacieux.

Au dehors, la façade blanche de la Philharmonie peut briller de nombreuses couleurs dans diverses configurations.

 

†En face de la Philharmonie, le Centrum Dialogu Przełomy : bâti au cœur de la ville, ce lieu est lié avec l’histoire contemporaine de la ville de Szczecin et de la Poméranie. L’endroit choisi pour sa construction - place Solidarność - n'est pas dû au hasard : c'est ici que le 17 décembre 1970 ont été tirés les premiers coups de feu sur les manifestants. Le bâtiment abrite une exposition permanente interactive couvrant les années 1939-1989, où vous pouvez voir des films, des photos et des enregistrements de témoignages et de participants aux événements. Ce musée a reçu de nombreuses récompenses : entre autres, Prix européen de l’espace public urbain et World Building of the Year (2016) et mention spéciale aux European Museum of the Year Awards (2019) pour son “récit exemplaire et son engagement communautaire, [...] sensibilisant à ce qui se passe lorsque les valeurs civilisées sont abandonnées, et comment les gens peuvent reconstruire des communautés après une telle tragédie”.

 

†Podzamcze : ce n’est pas sans raison que ce quartier de Szczecin est appelé la “nouvelle vieille ville”. Après les raids aériens alliés de la dernière guerre, la majeure partie de la ville basse - bâtie le long des places au foin, du marché aux poissons et du marché aux légumes - a été complètement rasée. Son apparence actuelle diffère évidemment de celle d'origine, bien qu'elle lui soit liée, ne serait-ce que par l’historique réseau routier. Quelques bâtiments ont tout de même été reconstruits, tels le vieil hôtel de ville et la tour de la jeune fille…

La place au foin est aujourd'hui devenue un lieu de rencontre très prisé par les Szczecinois et les touristes. Toujours en reconstruction, Podzamcze, avec sa riche offre en restaurants et bars, n’a pas fini de nous étonner.

 

†Le nouveau cœur de Szczecin : Łasztownia. Il y a peu, île portuaire fermée, pleine de secrets, elle est devenue aujourd’hui l’un des endroits préférés des marcheurs, des coureurs, des cyclistes, mais aussi des amateurs de bons cafés et de plats cuisinés

du monde entier. Les bâtiments restaurés de l'ancien abattoir, les grues portuaires historiques, les nouveaux boulevards, les cafés, les restaurants, le port de plaisance et avant tout les grands événements attirent les foules à Łasztownia. Et comme le nombre de nouvelles attractions créant ici une atmosphère unique ne cesse de croître…

 

†Szczecin est aussi un véritable paradis pour les promeneurs : quelque 20% de la superficie totale de la ville reviennent aux espaces verts. Le parc Kasprowicza est sans aucun doute l’espace vert le plus fréquenté de Szczecin. Aménagé dans la seconde moitié du XIXe siècle, il occupe environ 49 ha de terrain accidenté. On y trouve des allées ombragées et tranquilles, où les promeneurs sont moins nombreux, mais aussi des clairières ensoleillées, le pittoresque étang Rusałka, des aires de jeux pour enfants, un café et un amphithéâtre.

   Il faut absolument voir le parc Jasne Błonia, au nord du bâtiment de l’Office administratif de la ville de Szczecin. Ce parc comporte des rangées de platanes à feuilles d’érable sur les côtés d’une immense pelouse agrémentée de compositions florales. Plus de 200 arbres classés monuments naturels confèrent à Jasne Błonia un charme incomparable.

 

†Cmentarz Centralny : ouverte en 1901, la nécropole - couvrant près de 170 ha - est la plus vaste de Pologne, la troisième en Europe. Probablement le plus beau cimetière de Pologne, il ressemble plus à un parc qu'à un lieu de repos éternel : avec une grande quantité de plantes diverses, souvent exotiques, des haies, d’intéressants éléments de petite architecture, des fontaines, des puits en pierre et d'autres éléments sculpturaux. Les maîtres de l'art funéraire ont également montré leur savoir-faire : des pierres tombales originales et avant-gardistes se fondent dans le vert d'un immense parc. Une atmosphère particulière se dégage dans ce cimetière unique, devenu un lieu fréquemment parcouru pas seulement par les habitants de la ville, mais aussi par les touristes. Deux itinéraires ont été balisés dans le cimetière : un historique et un dendrologique.

 

† Un peu à l'écart de l'agitation de la ville, en plein milieu de la forêt des Hêtres (Puszcza Bukowa), s’étend le site magique du Jezioro Szmaragdowe (Lac d’émeraude), situé dans le quartier Zdroje. Il doit sa couleur et son nom à la forte teneur en carbonate de calcium de l'eau et à la réflexion de la lumière sur son fond crayeux. Le lac Szmaragdowe est un réservoir d'eau artificiel, qui s’est créé suite à la catastrophe de la mine de craie en 1925. Au cours des travaux, les mineurs sont tombés sur des eaux souterraines qui ont complètement inondé la mine. Les habitants de Zdroje disent que par beau temps, on peut encore voir des wagonnets et même des outils de mineurs au fond du lac. Une légende sur l'avide Skarbek dit qu’il a caché un trésor au fond du lac, trésor depuis gardé par l'esprit de la forêt.

Au plus profond, l'eau atteint 18 m. De nombreuses espèces animales protégées vivent sur le lac et à proximité, dont des chauves-souris hivernant dans les bunkers aux alentours. Il existe aussi de nombreuses espèces de poissons dans le lac, y compris la perche soleil. Non loin du lac, il y a le point de vue de Polana Słoneczna, auquel mène un chemin de santé. C'est un endroit idéal pour admirer le panorama qui s'étend sur la vallée de la basse Odra et sur la ville de Szczecin.

 

Enfin, n’oublions pas de citer le cinéma „Kino Pionier 1907”, l’un des cinémas les plus anciens au monde à fonctionner en continu au même endroit !

On peut y visionner les films dans deux salles originales : assis dans un fauteuil moelleux dans la salle principale et historique ou à une table dans la Kiniarnia. Cette dernière est une salle de style rétro avec un vieux projecteur cliquetant et un piano fabriqué à Szczecin en 1898, où vous n'achèterez pas de pop-corn au bar, mais un verre de bon vin ou une tasse de thé chaud.

“Pionier” fait partie du réseau Europa Cinemas dont la programmation est majoritairement européenne.