"
Les actualités du projet

Culture
Promotion de la culture polonaise

Les actualités du projet
Les actualités du projet

Tradition & Modernité

Préserver, Transmettre, Découvrir, Partager

Les actualités du projet
Les actualités du projet

Le Collectif au Conseil Régional des Hauts-de-France

Le Collectif au Conseil Régional des Hauts-de-France

Une rencontre constructive


Sylviane Kowalczyk et Pierre Frackowiak ont été reçus ce mercredi 16 novembre au Conseil Régional, à Lille, par François Decoster, vice-président, et Jocelyne Mamelin, directrice adjointe de la création artistique et des pratiques culturelles. L’objet de cette rencontre était la présentation du projet de création d’un Centre Culturel de la Polonia dans la région, au cœur du bassin minier. Un projet conçu à la fois pour garantir la mémoire de notre immigration dans la durée (musée, archives, histoire) et pour créer un lieu vivant, ouvert, d’animation culturelle pérenne.

M. Decoster a été très attentif, intéressé, par ce projet d’équipement culturel, complémentaire aux grandes entreprises culturelles de la région. Les échanges seront poursuivis très prochainement. Des audiences sont également prévues avec les conseils départementaux, les services de l’État (DRAC, SGAR), l’ambassade de Pologne, etc.

Il est évident que notre projet, de niveau régional, appelé à devenir national, ne peut être comparé à aucun autre en France. Mais nos différents interlocuteurs successifs, comme M. Decoster, reconnaissent qu’il s’agit d’un projet légitime, pas d’une utopie, au vu du caractère massif de notre immigration et de tout ce que les Polonais ont apporté à la France, au-delà de leur force de travail dans les mines, la sidérurgie, les usines et les champs. Le brassage des cultures, une part importante dans la mixité sociale, les talents partagés dans tous les domaines : musique, sports, création artistique, gastronomie, littérature, des facteurs de développement des relations internationales.

Le tout, dans le respect complet des valeurs républicaines avec la volonté de contribuer au développement du pays tout en restant attaché à leurs racines. Intégration plutôt qu’assimilation. Universalisme plutôt que communautarisme.

Notre projet, c’est donc une partie mémorielle et une partie culturelle, d’éducation populaire et de création. Programme annuel de spectacles, concerts, conférences, en valorisant les associations locales. Expositions permanente et temporaires. Boutiques. Librairie. Bureaux pour des services à la population. Agences. Restaurant. Etc.

Notre projet, c’est une grande entreprise culturelle en relation avec les équipements existants, les musées, notamment les plus proches (CHM, Louvre-Lens, Arkéos Râches, etc.). À un endroit stratégique, proche des grands axes de communication européens (A1, A21, Aéroports, TGV), au cœur du bassin minier, patrimoine de l’UNESCO. Avec un programme de préfiguration et une réflexion approfondie en lien avec les universités, ponctué par un congrès international biannuel pour faire le point et tracer les perspectives. L’endroit qui « coche le plus de cases » est évidemment celui de Oignies/Dourges.

Nous avançons et l’audience au Conseil Régional nous conforte dans l’idée que si nous voulons vraiment garantir l’avenir de la Polonia, développer les relations entre la France et la Pologne dans tous les domaines, nous devons persévérer et tenter de rassembler toutes les forces intellectuelles, individuelles, collectives, culturelles, économiques pour réussir. Nous avons le soutien du président de la CAHC (communauté d’agglomération Hénin-Carvin), Christophe Pilch. Nous travaillons avec ses services. Sur leurs conseils, nous renforçons la dimension « cohésion sociale » en lien avec les projets de l’éducation populaire. Les autres communautés d’agglo-mération du bassin minier, en particulier celles de Douai, de Lens-Liévin, seront sollicitées.

Nous travaillons avec le site minier du 9/9bis de Oignies qui a accueilli notre congrès national en novembre 2021, accueillera celui de 2023. Des rendez-vous sont prévus avec les Conseils Départementaux, avec les services de l’État (DRAC, Direction régionale des Affaires culturelles, SGAR, Secrétariat général aux Affaires régionales) puis sous-préfets des arrondissements concernés, avec les mouvements d’éducation populaire, et avec les milieux économiques, en particulier les entreprises qui sont en lien avec la Pologne. Le nouvel ambassadeur de Pologne en France, Jan Emeryk Rościszewski, que nous reverrons, est particulièrement. mobilisé sur cette question.

À la suite de notre audience au Conseil Régional, nous serons invités à une série de réunions de travail, en vue du congrès de novembre 2023 à Oignies et de notre demande de financement d’une étude de faisabilité par une agence spécialisée. Il est évident qu’il nous faut une étude méthodique des publics potentiels, des financements pour les investissements et le fonctionnement.

Les rencontres avec le président de la CAHC, Christophe Pilch et le vice-président du Conseil Régional, François Decoster, et les travaux avec leurs services nous encouragent. Nous comptons désormais sur la mobilisation du secteur associatif de la Polonia pour soutenir le seul projet d’envergure, sérieux, de nature à garantir l’avenir de la Polonia.

 

Coupe du monde de football : match France-Pologne, la Polonia à l'honneur, voir "Brèves du Collectif" - Le Collectif Polonia rencontre les autorités, voir "Nos démarches"
Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies